Christophe Dussauge

Ou les péripéties d'un comique autodidact

Jules yeux fermes 2Ses premiers pas

Christophe naît en 1970 à Belleville sur Saône.

Il trouve son premier public sur les bancs de l'école, plus enclin à faire rire ses camarades qu'à obtenir de bonnes 
notes. Il débute son apprentissage devant la télévision avec le duo Pierre Richard/Gérard Depardieu, Louis de Funès, Coluche, Pierre Desproges, les monty Pythons et tant d'autres...

Dès qu'il le peut, Christophe arrête sa scolarité. Il est curieux de voir ce qui se passe du côté du marché du travail.

Sa propension à faire rire les gens le conduit aux métiers de la vente. Il commence par vendre du mobilier de bureau d'occasion puis des adoucisseurs d'eau. Il s'oriente ensuite dans la fabrication et la vente de fromage, puis il devient responsable du rayon phyto-sanitaire d'un magasin de jardinage. Quand il se met à vendre des contrats pour un réseau cablé qui n'arrivera jamais sur les écrans, il comprend que ce métier n'est pas fait pour lui.

Il décide alors de rentrer chez lui. Christophe aime la terre et le bon vin. Il trouve naturellement plaisir à travailler dans les vignes de son Beaujolais natal. Mais bien qu'il apprécie de vivre au rythme des saisons, la solitude lui pèse. Il s'ennuie.

Un ami d'enfance l'invite à postuler au Club Méditerranée, alors en plein essor grâce au raz de marais cinématographique des Bronzés. Christophe passe une audition à Paris et est engagé comme animateur. Il fait ses premiers pas à Smir au Maroc où il découvre la scène. Il enchaîne ensuite les saisons et les clubs, de Tignes à Saint Anne en Guadeloupe en passant par Wengen en Suisse. Les clubistes rient et l'applaudissent. Christophe est convaincu: son métier c'est la comédie.

portrait TofSes débuts

Il s'installe à Lyon. Il est engagé au cabaret “les pieds dans l’plat”. Il fait la connaissance de Denis Gilbert. Avec Yvan Ruello, jeune régisseur rencontré quelques années plus tôt, ils fondent le restaurant café-théâtre "L’âne rouge”. Le duo Denis et Christophe joue plus de 150 représentations de leur spectacle "Vol au dessus d'un panier de crabe", pendant deux ans (1994-96).

Metteur en scène et créateur de spectacle, il continue de travailler avec son partenaire Denis Gilbert jusqu'en 1999. On leur doit notamment:

  • "le petit chaperon rouge" (conte revisité),
  • "Les gars de vache" (spectacle de rue),
  • "Dreijniet et Jubilow" (spectacle de café théâtre)

Il décroche le rôle d'un huissier de justice dans l'adaptation du roman de Lydie Salvaire "la compagnie des Spectres".

En 1996, Christophe intègre la Ligue d'Improvisation Lyonnaise (LILY) jusqu'en 1999, où il joue ses premiers matchs d'improvisation, monte des impostures  et participe au festival d'Avignon avec le spectacle "Ecrivez, on tourne".

En 1997, il joue le rôle de Philostrate dans "Le songe d'une nuit d'été " de William shakespeare avec la Cie et son personnel de bord.

Aujourd'hui encore il est acteur permanent à la Ligue d'Improvisation Grenobloise.

En 2003, il joue 2 spectacles avec la Cie "la Patience" de Charles Tordjman"L'école des Femmes" de Molière et "Le client" de Gaëtan Brulotte.

En 2014, il intègre la "Cie Les Noodles" au sein de laquelle il aide à la mise en scène du spectacle "Happy End service" et intervient en improvisation dans différents lieux: rue, institutions, mission locale, ouverture de saison.

Depuis 2013, il est comédien improvisateur au sein de "JDS Production" spécialisé en théâtre d'entreprise.

Et depuis 2016, il est intervenant à l'école de cinéma et théâtre "acting studio" dirigé par Joëlle Sevilla.

Sa formation

Christophe choisi de se réconcilier avec les études....artistiques au Studio de la Trinité (1995-97). Il prend des cours de: 

  • théâtre avec Joëlle Sévilla et Patrice Kahloven,
  • danse avec Laurent Soubise,
  • rythmique avec Alexandre Astier.

Auprès de la compagnie La satire, Bruno Esposito lui enseigne l'art dramatique.

En 1997, Myriam Andréoletti l'initie au travail du clown au Bataclown. Il ne quittera plus jamais son nez rouge et ne cessera d'affiner son art.

La naissance de Jules

En 2004, Christophe intègre les associations de clowns hospitaliers "Soleil rouge" à Grenoble(2005/2015), "Vivre aux éclats" à Lyon(2008/2010) et "1,2,3 soleil"à Valence(2010). A raison de 4 à 6 jours d'improvisation par mois, les enfants hospitalisés voient naître un personnage drôle, tendre et maladroit: "Jules".

IMG 2163 resultatJules se construit au fil des années et de ses rencontres avec notamment:

  • Pina Blankvoort,
  • Luisa Gaillard-Sànchez,
  • Sergio Claramunt,
  • Lory Leschine,
  • Ami Hattab,
  • Freddy Desveronnières,
  • Michel Dallaire.

 Christophe officiera pendant 3 ans en tant que directeur artistique au sein de "Soleil Rouge" et organisera ses premiers stages de travail du clown.

De Jules à Mister Jules

Brigada dada
Lors de son passage à "Vivre aux éclats", Christophe rencontre Haydee Banales. Avec Sergio Claramunt et sous la direction de Luisa Gaillard-Sanchez, ils créent le trio burlesque "Brigada Dada". Ce spectacle sans parole rencontre un franc succès et sera joué de 2011 à 2015 en France, en Espagne, en Equateur, en Colombie et au Brésil.

Christophe profite de ce succès pour présenter au public son personnage "Jules". Adapté à la scène il devient "Magic Jules" qui lui aussi rencontre un franc succès.

Il se fait accompagner de Nicolas Martin qui l'aide à poser les bases du spectacle. Ainsi naît le solo de clown "Mister Jules magicien malgré lui".

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer